LE CLIMAT DU PLATEAU DU MEZENC

 

C'est en fait un micro-climat très rude et très différent du reste du Velay. Ces statistiques le démontrent bien :

 Moyenne annuelle des températures : 5,1 ° (Puy en Velay : 9 °, Clermont : 11 °)

Moyenne du mois le plus froid : - 1,7 ° (janvier)

Moyenne du mois le plus chaud : 13,5 ° (juillet)

Moyenne annuelle précipitations : 117 cm (Le Puy en Velay : 65 cm)

 Les vents y sont fréquents (principalement de l'Ouest et du Sud). Les chutes de neiges apparaissent fréquemment dès la mi-octobre et se prolongent jusqu'en mai. Elles sont parfois importantes (2 m en 24 h) et le manteau neigeux se maintient souvent plus de 5 mois.

 

LA BURLE

"Ce matin là, quand M.R. se réveilla, il dut se frotter les yeux. Sa chambre, au premier étage, était plongée dans la plus totale obscurité. Pas une lueur du coté de la fenêtre. Explication rapide : la ferme était littéralement ensevelie par la neige, disparue dans la congère accumulée pendant la nuit parla soufflerie céleste, transformé en sous-marin des neiges.

Depuis 66 ans qu'il habite ici, au village des Deux Rabbes, au pied du Mont-Tourte, tout la haut dans la montagne, au dessus de Freycenet-la-cuche, M.R. n'avait jamais vu ça. Des congères d'accord, et même de belles mais qu'il faille pour quitter la ferme, sortir par la fenêtre après l'avoir dégagée à la pelle, ça jamais.

Ne parlons pas de la porte de l'écurie, "l'arkass", ce "hall d'entrée" voûté des étables au pays du Mézenc, était rempli de neige et là encore, il a fallu manier la pelle (…). Mais "la burle" a repris et tout rebouché, et il a fallu recommencer. M.R. n'en voyait plus la fin. A chaque tempête, à chaque déchaînement des tuyères du ciel, la congère se reformait, gagnait en hauteur, escaladait le toit (…). Il a creusé des escaliers dans la neige qui lui permettent d'escalader plus commodément la congère et d'évacuer le fumier : une vingtaine d'aller-retour quotidiens un seau dans chaque main (…)

L'Éveil de la Haute-Loire (08/02/1921)

 

  ACCUEIL GÉNÉRAL DU SITE